Des nouvelles de Patreon!

Voilà bientôt 3 semaines que j’ai ouvert mon Patreon!

Si jamais vous aviez loupé ça, vous pouvez aller découvrir en suivant ce lien :

https://www.patreon.com/aliceheit

L’heure est venue de vous en donner quelques nouvelles!

 

bd kali

 

C’est désormais sur cette nouvelle plateforme que je concentre et approfondis mes partages autour de mon nouveau projet de création d’un oracle de archétypes féminins-en collaboration avec Sylvie Verchère Merle et les éditions Trédaniel !

Et je suis enchantée de toutes les personnes qui m’ont déjà rejoint! C’est réellement très stimulant pour moi !

Depuis que je me suis lancée, j’ai plein d’idées de partages autour de sujets qui me tiennent à cœur : la créativité au féminin, les rêves, la guérison, les déesses, le féminin en général, le processus créatif… (J’ai déjà publié une vingtaine de posts!), et non seulement c’est une opportunité nouvelle pour moi de partager avec ma communauté, mais en plus c’est aussi l’occasion d’approfondir tous ces sujets d’une façon nouvelle et excitante pour moi!

Ce qui est aussi tout nouveau pour moi, c’est que je m’y exprime et je m’y expose d’une manière nouvelle, que je n’avais jamais osé auparavant. Et là, Patreon n’est pas seulement enthousiasmant : il réveille une multitude de peurs!!!

Eh oui car c’est aussi cela entrer plus en profondeur et dépasser la superficialité : je parle aussi de ce qui est plus difficile, des épreuves que je suis amenée à traverser dans le processus, ce qui n’est pas dans mon habitude, car notre vulnérabilité, nos doutes et nos peurs sont des choses que nous apprenons très tôt à camoufler.

Pourtant cela fait partie d’une vraie authenticité, que j’ai à cœur de développer dans ma démarche, et dont le monde d’aujourd’hui manque cruellement à mon sens. Cela est une épreuve de le mettre en pratique, et cela demande vraiment du courage!

Par exemple, pour moi ça peut se manifester de la façon suivante :

  1.  Je ne vois pas forcément en quoi mes partages pourraient intéresser d’autres personnes que moi…
  2.  J’ai un fonctionnement plutôt secret, spontanément : donc Patreon est pour moi un challenge assez total !
  3. J’ai peur qu’on puisse utiliser ce que je partage d’intime pour me juger ou me nuire.

Donc tout ce processus en route me fait bien bosser à tous les niveaux…

On peut dire que je sors de ma zone de confort! (Et tant mieux, car pour évoluer, on doit passer par là!)

Je sais pourquoi je le fais, je sais ce qui me pousse à dépasser mes peurs :  ma démarche a vraiment du sens pour moi, je pense que mon travail a plein de choses à apporter au monde et à plein de personnes, d’une manière unique. Mon activité m’apporte de la joie, du sens, et elle en apporte à d’autres aussi, alors je souhaite qu’elle puisse vivre!

Je pense aussi que le projet que nous créons avec Sylvie est porteur d’une richesse qui pourra nourrir beaucoup de femmes dans leur démarche de guérison et d’évolution…mais aussi des hommes!

J’ai aussi envie de développer des liens plus profonds et plus authentiques avec les personnes qui m’entourent, qui apprécient mon travail et ont envie de le soutenir : je pense que de tels liens sont enrichissants pour tout le monde!

Si ça vous dit de tester et de vous abonner à la plateforme juste pour voir, c’est possible aussi puisque vous pouvez stopper votre abonnement à tout moment !

 

Pour finir, petites précisions techniques qui peuvent intéresser des artistes qui songent à créer un Patreon, tout autant que des futurs abonnés : je dois dire que je suis très satisfaite du fonctionnement de la plateforme qui est vraiment ergonomique, agréable, simple à utiliser et régulièrement mise à jour ( contrairement à d’autres plateformes comme Tipee, que j’avais testée et qui m’avait vraiment déçue).
Quand vous vous abonnez, vous choisissez votre abonnement, et ensuite vous recevez directement par email tous mes partages, photos, vidéos, textes… Aucun risque de manquer une étape du processus!

 

A suivre, et à bientôt! 🙂 n’hésites pas à me poster des commentaires, j’y répondrai avec joie!

 

Nouvelles des eaux profondes

Cher-e-s ami-e-s! Je vous écris aujourd’hui pour vous donner quelques nouvelles des avancées du film « les eaux profondes ».

Les derniers tournages manquant au montage de mon film ont occupé le début de l’été : encore de beaux moments de partage et de co-création, avec des amies et amies d’amies… les images sublimes sont au rendez vous…je suis comblée!

Merci à toutes celles qui se sont prêtées au jeu! il faut dire que la plage, ou une fontaine sacrée décorée de fleurs, on a vu pire comme lieu de tournage… 🙂

Voici un aperçu de cette merveilleuse fontaine sacrée… un lieu magique…  :

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1808

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1811

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1812

Et voici un aperçu du tournage à la plage, sur une de mes plages préférées du Finistère… Parmi les figurantes, il y a des amies, et aussi des reproductions de sculptures antiques de diverses époques et civilisations que j’ai réalisées à partir de documents archéologiques! (j’ai adoré faire ça! et j’aime beaucoup l’idée de ne rien avoir inventé! j’ai seulement pris quelques libertés dans l’usage des couleurs parfois)  :

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1804

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1805

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1807

Alice-Heit-eaux-profondes-14sept1806

eaux profondes2

eaux profondes1

J’ai passé une autre partie d’été à peindre les galets du générique du film  : en me lançant dans cette idée, je n’imaginais bien sûr pas combien ce serait long! ( 😉 heureusement en un sens car sinon je n’aurais jamais fait ce choix! )… Pas moins d’une centaine de galets ont été nécessaires  ( ! ! ! ) et encore, je me suis restreinte, et je n’ai pas pu remercier tout le monde personnellement ! c’est déjà un peu fou je trouve d’avoir trouvé la patience d’aller jusqu’au bout, et d’y avoir trouvé l’occasion de rendez vous « thés-peinture de galets’ très chaleureux avec plusieurs amies voisines (qui se reconnaîtront, je vous remercie encore du fond du coeur pour votre aide et pour ces bons moments partagés!)

Quant au tournage du générique, il a pu se dérouler sans encombres grâce à l’aide d’un ami (impossible de porter tous ces galets seule jusqu’à la plage = leur poids est insensé!)… malgré un orage intempestif qui est venu s’abattre sur nous en plein tournage ! nous forçant à mettre à l’abri tout le matériel! s’en est suivi un superbe soleil qui a permis des images encore plus belles, d’eau étincelante, en fin de tournage! les joies du climat Breton!

Ensuite, j’ai développé tout ça moi même,  dans mon labo, le laboratoire Spirale (merci au Labo K pour le visuel) :

107131275

Tous ces trésors d’images ont aujourd’hui rejoint Paris, où je les ai confiés aux bons soins des ateliers de numération 8 NUMERIQUE à noiseau  qui se charge de numériser tout en haute définition en vue d’intégrer ces nouvelles images au montage définitif…

Les étapes restantes avant la fin du film sont :

  • la conversion et intégration des dernières images au montage final,
  • le mixage du son,
  • les sous titrages, en anglais et espagnol. les traductions sont déjà prêtes, il ne reste plus qu’à faire les calages sur le film! j’aurais aimé faire également une traduction en allemand, mais je manque de temps. si parmi vous il y a des passionnés qui ont du temps et envie de faire ce travail de calage de sous titres, n’hésitez pas à me contacter! je suis preneuse de coups de main à cet endroit là! Je manque de temps, la réalisation de ce film n’étant pas mon seul projet en cours… 😉
  • l’envoi du tout à Paris, association Light Cone, pour l’export du format DCP pour projection en salle de cinéma!

Et voilà! je n’ai jamais été si près du but, mais il me faut encore perséverer un peu pour les dernières étapes!

Et vous qui me lisez, il vous faudra encore un peu de patience avant de découvrir le film…j’espère qu’il vous plaira! je pense qu’il n’existe plus beaucoup de films réalisés aujourd’hui de manière aussi indépendante/artisanale/fait maison et avec un si petit budget que celui-ci! espérons que cela ait valu la peine!

Je tiens encore à remercier du fond du coeur toutes celles et ceux qui m’on fait confiance et qui m’ont soutenue et me soutiennent encore dans ce projet : sans vous, ce film n’aurait tout simplement pas pu grandir, ni voir le jour!

Je vous souhaite une très belle journée, et à bientôt!

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, ou à me contacter, je vous répondrai avec plaisir.

Alice.

IMG_20180825_193902.jpg

Un grand merci à Soline, Laurence et Pierre pour les photos! 🙂