« Rouge » projeté à Paris le 5 Octobre 2018.

Cher-e-s ami-e-s, si vous habitez Paris ou non loin, mon film « ROUGE » sera projeté à Paris le 5 Octobre 2018, à l’occasion des 20 ans du  Festival des cinémas différents de Paris, à la séance spéciale focus#3 qui débutera à 18h. Je me réjouis beaucoup que mon film soit projeté à cette occasion! Vous viendrez?

________

ROUGE alice heit 2

● Focus : « Déchets, rebuts, hors de notre vue ! » ●

●Une séance à la croisée des arts plastiques de la performance, de l’art vidéo, du cinéma expérimental, du documentaire, du film d’artiste, du journal filmé. Des œuvres majeures, des classiques du cinéma, des premiers films, des films (perles) rares.

À partir des années 1950, après les décombres de la guerre, face aux mutations de la société industrielle qui produit et rejette en masse les objets du quotidien, de nombreux artistes réalisent des œuvres qui questionnent ce cycle vertigineux.●

________

rouge alice heit

Seance Focus#3, de 18h à 20h à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts
14 rue Bonaparte (Paris 6e)
Entrée libre


« Rouge » est un film réalisé par Alice Heit en Février 2012. Premier film solo. Récit d’un bouleversement intérieur qui conduit jusqu’à l’intérieur du corps. Le corps n’est pas un lieu séparé du monde, et ici, s’y condensent avec violence certaines des questions redoutables qui se posent aux humains d’aujourd’hui.

Ce film fait partie de la sélection « expériences du regard » aux états généraux du film documentaire de Lussas en 2012.
This film has been produced by Alice Heit, february 2013. This is her first solo film.
Story of an interior upheaval leading inside the body. The body is not a site separate from the world, and at this point violently focus some of the redoubtable questions facing humans today.
« Rouge » belongs ton the « experience du regard » selection during the « etats generaux du film documentaire » in Lussas, France, 2012.

_____________________________________________________________________________________________

Voici le programme complet de la séance :

☞ STOCK EXCHANGE TRANSPLANT, Douglas Collins (États-Unis, 1969, 16mm numérisé, 15′)

☞ L’HOMME QUI TOUSSE, Christian Boltanski (France, 1969, 16mm, 3’)

☞ L’HOMME QUI LECHE, Christian Boltanski (France, 1969, 16mm, 2’30)

☞ RESURRECTION, Daniel Spoerri et Tony Morgan(Suisse, 1968-69, 16mm, 9′)

☞ MOTHLIGHT, Stan Brakhage (États-Unis, 1963, 16mm, 4′)

☞ VAGUE BAIGNOIRE, François Gagelin (France, 2015, numérique, 2′)

☞ ROUGE, Alice Heit (France, 2012, Super 8 numérisé, 14′)

☞ EXCAVATION, Avi Dabach (Israël, 2013, numérique, 6′)

☞ L’ILE AUX FLEURS, Jorge Furtado (Brésil, 1989, 35mm numérisé, 13′)

☞ SMASHING, Jimmie Durham (États-Unis, 2004, numérique,extrait)

﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎

Programmé et présenté par Gérard Cairaschi (CJC)

﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎

➸ Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts
14 rue Bonaparte (Paris 6e)
Entrée libre

➸ lien vers l’évènement facebook : https://www.facebook.com/events/1006953366158572/

le collectif jeune cinéma, festival des cinémas différents et expérimentaux 2018

rouge--alice-heit

 

Cagnotte spéciale « les eaux profondes »…suite (et fin) !

Bonjour à toutes et tous!

Voilà quelques temps que je travaille sur ce projet, « les eaux profondes », film documentaire expérimental explorant les mystères du plaisir féminin..

J’aimerais faire un film de 52 minutes. (dans l’idéal, c’est un peu un défi ! )

Projet personnel depuis le départ entièrement autofinancé, entièrement tourné en super 8… (pellicule argentique – que je développe moi même à la main dans mon labo ! )

Après 2 mois de tournage intensif, (merci infiniment à toutes celles qui ont contribué et qui contribuent encore ! ! ! ),

Après un premier appel à dons qui m’a permis d’acheter une partie des pellicules qui me manquaient pour terminer (merci du fond du coeur à toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenue si généreusement et chaleureusement!),

Aujourd’hui est venu le temps de la numérisation des rushes pour commencer le montage…qui doit se dérouler en Septembre et début Octobre. Je dois avoir terminé le montage à la mi-octobre, avant ma semaine de résidence à Paris, qui doit clore le projet.

J’ai fait le choix, pour une qualité d’image optimale, de faire numériser mes rushes par une entreprise spécialisée basée à Paris : 8 Numérique.

Mais la numérisation elle aussi a un coût : 83 euros par bobine de 120m de pellicule, sans compter le disque dur de stockage …

C’est pourquoi je sollicite aujourd’hui votre aide, et toute aide si petite soit elle est une grande aide !!!

vous trouverez le lien vers la cagnotte ici : https://www.leetchi.com/c/projets-de-alice-heit

Ensuite, si tout se passe bien, le projet s’achèvera en Octobre 2017 suite à ma résidence post-production au Light Cone à Paris…ensuite pourront commencer les projections!

présentation du projet en ligne : https://lightcone.org/fr/news-459-les-eaux-profondes-de-alice-heit

Merci infiniment pour votre intérêt et votre soutien…!

Pour que ce film puisse voir le jour!

A bientôt!

Alice Heit

Tournage « les eaux profondes »

Vous n’avez pas eu beaucoup de mes nouvelles cet été…qui s’est avéré très chargé et intense pour moi !

Voilà quelques années que je construis patiemment mon nouveau film « les eaux profondes »…

 » Plongeon dans les continents mystérieux du plaisir féminin, LES EAUX PROFONDES s’interroge autour de ces « fontaines », qui jaillissent parfois au moment du plaisir sexuel des femmes. Le phénomène reste très méconnu, y compris des femmes elles-mêmes…

Coupées de nos corps et de nos désirs par des siècles d’oppression patriarcale, le continent du plaisir féminin reste encore souvent terra incognita.

LES EAUX PROFONDES ouvre un de ces espaces rares et précieux, où la parole se libère et se partage…

Nous y voyageons, dans un imaginaire « en rhizomes », s’autorisant l’exploration, le jeu, et se nourrissant d’une aspiration profonde à réhabiliter une sexualité féminine riche, joyeuse, et qui retrouve le chemin de ses profondeurs. »

Alice Heit

Au mois d’Octobre aura lieu ma dernière semaine de résidence Post-production au Light Cone à Paris.

https://lightcone.org/fr/news-459-les-eaux-profondes-de-alice-heit

Le tournage touche à sa fin… Ainsi que le développement des pellicules (que je développe moi même).

J’entame prochainement la numérisation des pellicules et le montage…

Un grand merci à toutes les personnes qui m’ont soutenues en faisant suivre et en participant à mon appel à dons du mois d’Aout ! vous m’avez permis d’acheter les dernières pellicules qui manquaient au tournage!