La Grenade, pointe sèche. (Version avec fond noir)

500,00

1 en stock

Description

La Grenade, pointe sèche. (Version avec fond noir)

Pointe sèche sur Tetrapack, imprimée sur papier Rosaspina Fabriano.

Attention : chaque tirage est unique et les tirages peuvent parfois beaucoup différer les uns des autres.
N’hésitez pas à me contacter, je vous enverrai des photos des exemplaires encore disponibles, afin que vous soyiez sûr.e.s de votre choix.

_____________________________________

Le point de départ de mon inspiration pour cette gravure, fut une méditation visuelle autour du cycle féminin… Les visions et sensations qui me sont venues étaient très physiques et très concrètes. Et j’ai été rapidement conduite à ce fuit que j’affectionne particulièrement : la grenade.

Ouverte, la grenade fait songer à un sexe féminin.

La quantité impressionnante des semences, ainsi que le jus rouge du fruit rappelant le sang, sont à l’origine d’une foule de symboles : la grenade est notamment le fruit de la fécondité. La déesse de l’Amour, Ishtar, est parfois représentée avec une grenade à la main. La grenade symbolise la Force sexuelle, mais aussi la résurrection. Elle est aussi souvent associée aux déesses Astarté, et Déméter : c’est à dire les déesses des mystères. Avec Déméter, la grenade est aussi en lien avec  le monde souterrain…

Tous les mois mes menstruations m’ancrent à mes propres profondeurs, à la magie de mon corps, tout autant qu’ à sa matérialité. Le sang de la fertilité est à l’opposé du sang de la violence et de la guerre, et pourtant il est tabou alors que le sang de la guerre est présent partout. Monde qui marche sur la tête. Mon sang me relie aux cycles cosmiques, à ma propre fertilité ainsi qu’à celle de la terre : mon sang peut aussi retourner à la terre, à laquelle je rends hommage en lui offrant ce sang, qui pourra aussi fertiliser les plantes et participer au grand cycle de la vie-mort-vie.

Retourner dans les profondeurs de la terre et de soi-même pour mieux renaître. l’utérus abandonne l’endomètre , me nettoie et se régénère entièrement, prêt pour entamer un nouveau cycle.

Dans cette gravure apparaît aussi le cycle de la lune : même si les cycles de toutes les femmes ne sont pas synchronisés avec la lune, elle reste toujours un bon point de repère pour évaluer le temps d’un cycle, rien qu’en levant le nez au ciel…

Pour moi cette gravure est une reconnexion à la terre, à notre appartenance à la matière, aux cycles, à la vie du corps et à sa magie…

Une reconnexion à notre appartenance à la vie/mort/vie, et au monde au sens large, incluant le vivant, la terre, et le cosmos. Un hommage à la beauté de cette appartenance.

Liked it? Take a second to support aliceheit on Patreon!

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Grenade, pointe sèche. (Version avec fond noir)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.